Les Tardigrades

Les tardigrades (qui signifie marcheur lent) sont de microscopiques créatures (0,1 à 1,5mm) aux caractéristiques extraordinaires. Époustouflantes à un point où certains scientifiques affirment que leur origine pourrait être extraterrestre! Elles vivent un peut partout sur la planète, en eaux profondes (jusque 4000m de fond et plus), dans les sables des déserts et jusqu’à même au sommets de l’Himalaya. Plus simplement, on peut en trouver dans une forêt où on trouve de la mousse.

Lorsque l’humidité vient à lui manquer, elle est capable d’entrer dans un état de cryptobiose, c’est à dire arrêter son métabolisme et abaisser sa température corporelle jusqu’à se « congeler ». Dans cet état, l’eau de leur cellules est remplacée par du trehalose (sucre) qui agit comme un antigel.Elle peut rester dans cet état pendant de longues années pour ensuite revenir à la vie. On a observé en laboratoire une cryptobiose de 30,5 ans.

Dans cet état, voici quelques unes de ses caractéristiques de survie:

  • Elle peut quelques minutes à des températures entre -272°C (la température la plus basse qui puisse exister, le zéro absolu, vaut -273,15°C) et à 150°C. Quelques jours à -200°C et probablement des années à -20°C.
  • Elle peut (sur)vivre dans le vide absolu Plusieurs ont survécu jusqu’à 10 jours après exposition au vide intersidéral et aux radiations solaires.
  • Elles résistent également aux rayonnements (rayons X et ultraviolet) mais aussi à des produits toxiques.
  • Elle peut vivre 10 ans sans eau et nourriture. Elles peuvent notamment faire varier la proportion d’eau dans leur corps.
  • Elle est capable de résister à des pression de 1000 atmosphères (600 mégapascals), soit 6 fois la pression exercée au fond de l’océan à 10.000 mètres de profondeur. Il faut savoir qu’à 30 mégapascals, les cellules sont normalement détruites.
  • Elle peut vivre dans de l’alcool pur (100°C) ou encore le sulfure d’hydrogène (H2S)

Il faut distinguer leur vie active de leur vie « inactive » (en état de crytobiose). On estime leur espérance de vie à 20 mois de vie active mais jusqu’à 60 ans en alternant vie active et inactive. Où certains parleront de quasi-immortalité, je vois préfère le terme quasi-invincibilité.

 

Le tardigrade est possède des capacités d’adaptation capables de résister à tout. On aurait envie de dire, de résister à des milieux qui n’existent pas sur Terre. La sélection naturelle aurait pu (du?) lui faire oublier ces capacités de sur-adaptation, à moins qu’elles n’aient été conservées que par hasard. Mais on peut également penser que le tardigrade aurait subit sa sélection naturelle ailleurs que sur Terre dans un environnement où il aurait rencontré des conditions extrêmes auxquelles il est capable de résister.

L’hypothèse selon laquelle le tardigrade aurait une origine extra-terrestre est tout à fait plausible. Il possède en effet, toutes les capacités à survivre à un voyage dans l’espace, sur une météorite par exemple. Y compris pour résister à l’écrasement d’une météorite sur Terre avec passage dans l’atmosphère.

Sources:
https://en.wikipedia.org/wiki/Tardigrade
https://www.out-the-box.fr/tardigrade-animal-extraterrestre-aux-incroyables-capacites-survie/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *